INFLUENZIA AVIAIRE, LES MESURES APPLICABLES

Deux foyers d’influenza aviaire hautement pathogène viennent d’être confirmés dans une basse-cour et dans un élevage de dindes des Deux-Sèvres. La menace que représente ce virus pour l’élevage avicole se rapproche donc fortement dans notre département.

Le virus se transmet des oiseaux sauvages aux volailles domestiques, c’est pourquoi les mesures applicables aux élevages non commerciaux doivent être impérativement mises en œuvre :

-          Un confinement ou une pose de filets ;

-          La stricte application des mesures définies dans les plans obligatoires de biosécurité de chaque exploitation (arrêté du 8 février 2016) ; mesures appliquées à toutes personnes rentrant dans une basse-cour ;

-          Une surveillance clinique renforcée.

Tout contrevenant s’expose à des poursuites pouvant aller jusqu’à une contravention de 4ème classe (750 €).

Pour consulter plus précisément l’information de la préfecture du Maine et Loire, cliquer sur le fichier .pdf